History

Collège de la Providence- Bouchrieh

56 ans de culture

 

Sa fondation : le collège de la Providence et sa paroisse liée ont été fondés par le père Spiridon Matar le 29/1/1952, du vivant de l’évêque Philipos Nabaa. Il était composé de trois anciens bâtiments séparés l’un de l’autre.

 

Le but de sa fondation : le cycle primaire gratuit dans le but d’aider les familles démunies, sous le nom de l’école de St. Basile.

Mais, à cause de l’espace qui ne peut renfermer qu’un petit nombre d’étudiants, le supérieur du collège Père Raymond Gehamy qui a été désigné recteur du collège de la Providence et de l’école St. Basile en septembre 1966 par le métropolite Philipos Nabaa, a pris l’initiative d’annuler la scolarité du cycle primaire. Mais, en 1977 il a été obligé de renoncer à sa décision à cause de la négligence du gouvernement qui ne payait pas le montant nécessaire.

L’administration du collège a adopté une politique financière qui consiste à réduire les scolarités de sorte qu’elles couvrent seulement les salaires du corps enseignant.

Et en 1966, le collège a vécu une période de renaissance qui a coïncidé avec la désignation du Père Raymond Gehamysupérieur du collège, qui s’est engagé à élargir l’espace scolaire et les travaux de construction qui ont duré des années sous les formes suivantes :

– en 1967, les terrains ont été moulés de béton.

– en 1969, un nouveau bâtiment a été édifié et il est formé :

1- d’une grande salle sous-sol qui a été utilisé comme un théâtre.

2- un terrain fermé pour l’hiver au-dessus de cette salle.

3- un 1er étage formé de 5 classes.

4- un 2ème étage formé de 14 classes

5- un 1er étage désigné pour la résidence du supérieur de l’école, des salles administratives et d’une grande salle pour les examens et les conférences.

6- un 2ème étage formé de 8 classes.

 

En 1972, l’administration a acheté un terrain de 400 m² près du collège qui a été uni avec celui du cycle secondaire.

 

En 1973, un nouveau terrain couvert de fer au-dessus du second étage du cycle préscolaire.

Et l’administration du collège  a construit des salles administratives au

rez  de chaussée du bâtiment du cycle primaire, d’où l’on cite : la salle de secrétariat, de comptabilité, la trésorerie, le bureau du supérieur et la salle d’accueil. Et le collège a été fourni d’appareils électroniques…

 

En 1980, le cycle secondaire a été inauguré progressivement de la classe de 1ère année secondaire jusqu’aux classes terminales, en ses 4 branches : sciences générales, sciences de la vie, lettres et humanités et sciences économiques et sociologiques.

 

De l’an 1988 à l’an 1995, l’école a débuté une opération de restauration totale, à cause de la guerre qui a menacé le collège d’une catastrophe financière, mais la sagesse du Père Raymond Gehamy et sa présence durant toute la période de la guerre a sauvé le collège. Et cette période a été suivie de changements administratifs, et Père Georges Bou Chaaya a été désigné vice-directeur et un nouveau corps éducatif a travaillé sur un nouveau programme développé pour lancer le collège dans de nouveaux horizons après la guerre.

 

Au début de l’an 2004, vu que la santé de Père Raymond Gehamy était de recul, le métropolite Youssef Kallas a désigné Monseigneur Elias Haber comme assistant puis il a pris la responsabilité totale après la mort de Père Raymond, et cette période avait témoigné une évolution remarquable du côté de construction d’un bâtiment pour le cycle préscolaire et une entrée renouvelée à l’administration.

 

A la fin de l’an 2006, le métropolite Youssef Kallas a désigné Père Tony Karam comme supérieur du collège. Et malgré le début de la guerre de juillet, ce dernier s’est mis à travailler et a désigné son collègue Père Georges Raad  comme directeur pédagogique du collège. Un nouveau théâtre a été construit en hommage à Père Raymond Gehamy qui avait affecté dans son testament une somme d’argent au collège.

 

En même temps, le directeur pédagogique a travaillé sur l’application des plus récents programmes et méthodes pédagogiques des classes préscolaires aux classes secondaires.

De nouvelles matières ont été ajoutées aux programmes tels que la peinture et le théâtre. Et des activités culturelles, artistiques et musicales ont été ajoutées à la promotion des élèves des terminales, d’EB9, et de la grande section. Des pièces de théâtre et des récitals ont révélé les talents des élèves aux cérémonies de la fête de l’indépendance et de Noël de l’an 2007-2008. et cela était très remarquable pour le corps enseignant, pour les parents et pour les élèves, et qui a rendu au collège son éclat et l’a mis parmi les plus importants collèges .

 

Comments are closed.

© 2017 Datarays S.A.R.L. All rights reserved.